• Chapitre 2: "Le fameux sauveur"

    Résultats de recherche d'images pour « manga couleur pastel »

    J'avais par peur et réflexe fermer les yeux. Mais après quelques secondes alors, qu'il n'y n'avait toujours pas eu de bruit, j'ouvris les yeux. J'avais vite compris que l'on avait retenu le poing qui était sur le point de frapper Asuka. Heureusement, une personne nous avait sauvées. Je le regardai alors. C'était un homme. De dos, on ne pouvait pas voir son visage presque caché par une casquette noire. On entendit alors l'étudiant s'énervait en disant des insultes puis partir. On a été sauvé, je n'aurais jamais cru qu'en suppliant dieu, il pouvait se passer ce genre de chose. Yuki qui était devant moi, près d'Asuka essaya de calmer celle-ci qui pleurait. On pouvait comprendre le choc. En panique, je ne savais pas quoi faire en premier : remercier ce gentil homme où essayer de calmer Asuka? Sur le coup, je m'étais dit que le mieux était de calmer Asuka car je ne connaissais pas cet homme et une amie est prioritaire sur un inconnu. Je me dépêchai alors d'aller réconforter Asuka.

    - Ça va aller... Dis-je en essayant de l'aider.

    Mais, rien à faire pour que cela passe, il ne lui fallait qu'une seule chose, que le temps passe. Au fur et à mesure que le temps passé, Asuka se calmait petit à petit. Alors, qu'elle se remettait du choc, je me relevai pour remercier cet homme. Mais, en me relevant, il avait disparu. Aucune trace de lui comme s'il ne s'était jamais rien passé. Il est parti, cela ne servait à rien de le chercher, si ce "sauveur" voulait des remerciements, il aurait attendu. Mais, assez curieuse, je me demandais quand même qui était ce mystérieux sauveur ?Asuka s'était calmée après une bonne demi-heure. On était allées dans un petit café assez loin si jamais ses étudiants revenaient. Malgré le fait qu'Asuka était celle qui avait eut le plus peur, Yuki et moi avions aussi eut une très grosse peur. Malgré ça, le principal était qu'il n'y avait pas eut de blesser et comme on le dit, il y a eu plus de peur que de mal. Et c'était ça le plus important. Je me tournai alors vers Asuka qui s'était remise et avait retrouvé ses couleurs, et je me demandais si elle avait vu ce mystérieux sauveur. Je ne voulais pas particulièrement le connaître pour lui faire une confession, mais plutôt dans le sens où je déteste devoir avoir une dette envers quelqu'un. Heureusement, elle l'avait vu et d'ailleurs, sa réponse m'avait plus que surprise ! C'était non seulement un lycéen qui était dans notre classe, mais en plus, c'était Kamuhito Masao! Le fameux "sauveur" était en fait un ami à nous. Enfin, un ami est un grand mot. Peu importe ce que je souhaitais, c'était de le remercier alors quand je le verrai, je lui dirais.

    - Attend Alice ! Je... Je... Je vais le remercier... Après tout, il m'a sauvé... Dit Asuka en rougissant.

    J'avais très vite compris qu'elle était, je pense tomber amoureuse de lui. Peu importe, au pire, elle est assez grande pour se débrouiller. Sur le coup, j'ai été assez surprise, mais finalement cela lui fera du bien de sortir avec quelqu'un. J'essayai de me résonner dans ma tête. Attendez, en parlant de grandes personnes, j'avais complètement oublié la nouvelle ! Yuki l'a sûrement aussi oublié ! Je ne savais pas quoi dire, je n'allais pas sortir ça comme ça après tout ce qui s'est passé, je n'ai aucune envie de donner de l'inquiétude à mon amie. Au pire, je lui dirais demain le fait que j'allais vivre seule.

    Je regardai ma montre, il était bientôt 17 heures. Tout ce tapage avait presque duré une heure. Sachant que mes parents m'avaient dit que je devais rentrer pour 17 heures afin d'aller visiter l'appartement où je vais vivre, j'allais être en retard. Je me levai en sursaut et rapidement, je pris mes affaires et dit :

    - J'ai un important rendez-vous alors je vous laisse !

    Je partis presque en courant du restaurant. Je regardai toutes les dix secondes ma montre pour voir quelle heure était-il. En arrivant chez moi, il était 17h pile. Heureuse et essoufflée, j'entrai chez moi en essayant de rester faire semblant de ne pas être partie à la dernière minute du rendez-vous. Bizarre, il n'y avait aucune lumière, aucun bruit. Étais-je rentré dans une autre maison ? Je sortis pour bien lire le nom sur la porte. Oui, c'était bien ma maison. Alors pourquoi...? Attendez... Et s'ils étaient partis ? Une grande peur m'envahit, alors je courrai dans toute la maison pour savoir si peut être par chance, il n'y avait juste plus d'électricité. Arrivé dans la cuisine, je vis un mot :

    Bonsoir ma chérie !

    Nous sommes partis en avance visiter ton nouvel appartement. Ton père et moi ne voulons pas te gâcher la journée à cause de cela et comme tu avais oublié ton téléphone, nous ne pouvions pas te téléphoner et de dire te profiter de ta journée ! Sur ce, ne fait pas de bêtise en notre absence et repose toi bien. Nous reviendrons vers 19 heures. 

    Un grand sentiment de soulagement m'envahit, je pense que ce mot est la meilleure bonne nouvelle de la journée ! Aujourd'hui a été une journée assez mouvementée. Entre la nouvelle, l'inquiétude envers Asuka qui n'arrivait pas et cette histoire qui a fait faire une immense peur aux filles et moi... Je ne savais pas quoi penser de tout ça, mais tout ce que je savais été que j'étais fatiguée. Je montai dans ma chambre dans cette immense maison seule. Arrivé dans ma chambre, je sautai sur mon lit fatigué et m’endormis sans m'en rendre compte.

    Quand je me suis réveillé, il était, par ma grande surprise 7h du matin. Avais-je dormi toutes la nuit ou plutôt tout cela n'était qu'un rêve ? Ou plutôt un cauchemar ? Je me levai de ma chambre et regardai la date d'aujourd'hui. Je priais dieu que tout ça n'était juste qu'un mauvais rêve : nous étions lundi. Alors tout ça n'était pas un rêve, mais plutôt la réalité et j'ai juste trop dormi. Je me préparai alors pour aller déjeuner. Arrivée dans la cuisine, ma mère était là faisant mon petit-déjeuner à mon père et moi. Je regardai alors mes parents d'un air curieux.

    - Maman, papa... Heu... Vous partez quand? Et pour combien de temps? Demandais-je.

    Ils me regardèrent étonner de ma question et répondirent :

    - Nous partons dans quelques jours et pendant sûrement 1 ou 2 ans maximum. 

    Je vois, c'était dans quelques jours, je ne savais pas quoi faire... J'avais encore plein de questions à poser, mais je me retins par peur d'inquiéter mes parents de ma nouvelle vie en tant que lycéenne indépendante. De plus, j'étais assez stressé par la réaction d'Asuka à mon annonce, et si elle le prenait mal ? Je ne sais pas. Peut-être est-elle encore sous le choc d'hier ? Ce n'est pas le genre d'accident qui t'arrive tous les jours. Mais...Rohhh... Mais j'en ai marre de tout ça, je veux juste vivre une vie paisible et tranquille pourquoi devrais-je commencer à changer mes habitudes ? Pourquoi ne tout simplement par être honnête comme je le fais toujours ? Car je vais vivre seule à partir de maintenant il ne faut plus que je sois honnête ? Je ne sais pas. Perdu dans mes pensées, je mangeai mon petit-déjeuner assez rapidement afin de partir au plus vite et d'être un peu libéré de cette étouffante "maison". Je ne sais pas pourquoi ma maison, dans laquelle je suis née, j'ai vécu est devenu si étouffante. Peut-être me fais-je juste des idées ? Je partis alors en disant au revoir et sorti en vitesse. Arrivée dehors, je pris une bonne respiration et m'avançai alors en direction du lycée. Devais-je maintenant commencer à être plus sérieuse sur quoi faire de ma vie et arrêter de s'amuser ? J'allais bientôt entrer dans une vie où peut-être, je n'aurais plus le temps de sortir et de m'amuser. Le travail, l'école, les examens, tout prendraient trop de temps. 

    Devant le lycée, je pouvais déjà entendre les groupies de "Kamuhito Makoto", le "fameux et célèbre prince" ! Je ne sais pas pourquoi, mais il m'embête toujours et je ne peux pas le comprendre. Il est toujours entouré de fille et n'arrête pas de draguer ici et là. C'est bien triste pour lui, car tout ça veut simplement dire qu'il ne connaît rien en amour...Tiens? On se croirait dans un shojo! C'est assez marrant, c'est complètement le genre d'histoire qui se passe dans les mangas ! Je commençai alors à rigoler toute seule et on me prit pour une folle. Plusieurs élèves s'étaient retournés, car j'avais rigolé un peu trop fort. Soudain, je sentis un tapotement derrière mon épaule : c'était Yuki.

    - Alors comme ça, on rigole toute seule comme une folle ? Dit-elle en rigolant.

    - Non, je pensais juste à un truc drôle dans ma tête ! Répondis-je.

    Elle se mit à rire comme moi. Puis, je redevins un peu plus sérieux, et demandai si Asuka allait venir aujourd'hui ou non. Yuki me dit que non, elle lui avait envoyé un message ce matin. J'étais assez inquiète de son état alors, avec Yuki qui avait la même crainte que moi, nous décidâmes d'aller la voir après les cours. En avançant vers notre salle de classe, je demandai à Yuki si elle allait bien. Elle me répondit qu'elle était assez forte psychologiquement même si elle était un peu choquée elle aussi, car Yuki a vécu des choses bien pires dans le passé. Il n'y avait qu'Asuka et moi qui connaissais son passé et on s'est toutes les trois promis de ne parler à personne de cette histoire. 

    En entrant dans la classe, je me mis à ma place près de celle Kamuhito Masao, le fameux "sauveur". Il était déjà là, mais comme Asuka m'avait dit qu'elle allait le remercier -vu qu'elle est tombée amoureuse de lui-, je l'ignore. Personnellement, je le préfère à son frère, au moins il est calme. Mais à ce que j'ai vu les deux frères n'ont pas de lien de sang et je crois (d'après les rumeurs) qu'ils se détestent. Sonna alors la première heure de cour. Les autres élèves se mirent en place en bavardant par-ci par-là. Malheureusement, j'étais près de la fenêtre et dans un coin de la classe. Tout ça commence vraiment à ressembler à un manga. Je me remis à un peu rigolé assez doucement. Mais pas assez, je pense, car, Masao m'a regardé. Je n'avais pas très bien compris sa réaction. J'ai un peu cette impression de monsieur-j'ai-pas-d'émotion. Toute la journée passa assez vite et banalement. Avec des embêtements de Makoto par-ci par-là et de l'inquiétude que l'on avait pour Asuka avec Yuki, nous décidâmes d'aller vite la voir. 

    En arrivant devant chez elle, sa mère qui semblait encore plus inquiète que nous pour sa fille, nous fîmes monter jusqu'à sa chambre et dit :

    - Je ne sais pas du tout ce qu'il s'est passé mais hier soir quand elle est revenue, elle semblait vide comme si le fait qu'elle meurt ou non n'avait plus d'importance, j'étais très inquiète. Et depuis ce matin, elle refuse d'ouvrir la porte. Elle ne veut ni manger ni rien faire.

    - Nous allons essayer de lui parler madame Minashi. La vérité est qu'il y a eut un accident hier dans l'après-midi... Mais, pourtant, vous dites qu'elle est revenue le soir ? Pourtant, je suis sûre qu'elle est rentrée après le départ d'Alice. Dit Yuki.

    Il y avait-il eu un accident sur la route du retour ? Il y a eut un grand moment de silence avant que je dise :

    - Au pire, essayons de demander à Asuka.

    Je toquai à sa porte, mais aucune réponse. 

    - C'est Alice et Yuki, on est là pour te voir...

    On entendit un bruit de pas. Puis la porte s'entrouvrit un peu pour nous voir. C'était Asuka qui avait les yeux remplis de larmes, elle était décoiffée et sale. On pouvait voir qu'elle n'avait pas dormi de la nuit. Elle nous fit rentrer avec Yuki. Les rideaux étaient fermés, il faisait noir et il y avait le désordre partout. Avec Yuki, on a été encore plus inquiète après avoir vu sa condition. Elle nous fit s'asseoir. Asuka était pour la première fois la plus silencieuse. Pour interrompre ce silence inquiétant, Yuki dit :

    - Que s'est-il passé pour que tu sois dans cet état-là? 

    Asuka se remit alors à pleurer de chaudes larmes dans les bras de Yuki. Je ne pouvais que regarder et rien faire. J'étais très inquiète et ne savant pas quoi faire, je me décalai un peu sur le côté. Yuki chuchote alors :

    - Tu peux tout nous dire, nous sommes tes amies. 

    Elle se releva. Puis elle commença alors à enlever son haut et se mit en sous-vêtements. On pouvait voir sur tout son corps des bleus. 


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Février à 15:34

    Coucou, tu vas bien ? :)

    J'ai aimé ce chapitre l'histoire continue d'avancé doucement. Tu nous laisse sur un suspence avec son corps recouvert de bleu petite diablesse mdr

    Maintenant je vais faire ma chiante et te dire ce que j'ai repérée comme tu m'as demandé ;)

    -"qu'il y n'avait toujours pas eu de bruit" plutôt qu'il n'y avait...

    -"son poing qui était sur le point de frapper Asuka." je pense que ce serait peut être mieux de mettre le poing plutôt que son poing.

    -"près d'Asuka essaya de calmer Asuka qui pleurait"  ça fait trop de répétition de Asuka je trouve.

    -"Yuki et moi avions aussi une très grosse peur."plutôt : avions aussi eut une très grosse peur.

    -"j'aille vivre seule." que j'allais vivre seule plutôt non?

    -"j'entrai chez moi en essayant de rester faire semblant d'être partie tôt du rendez-vous. " J'arrive pas trop à voir ce que tu veux dire.

    -" est-encore" tu voulais pas dire est-elle par hasard ?

    -"je mangeai une mon petit-déjeuner " le une est en trop non?

    -"On se croirait être dans un shojo! " je pense que le être est en trop

    -"Répondis-je ?" met plutôt un point au lieu d'un point 'interrogation 

    -"demandai si Asuka allait venir aujourd'hui ou non ? " je pense que comme tu raconte, et que "demandai" signifie que tu pose une question tu n'as pas besoin du point d'interrogation à la fin mais plutôt un point.

    -"Je ne savais pas quoi ça réaction était."  euh je ne comprend pas trop le sens de ta phrase.

    -"Mais, pourtant, vous dites qu'elle est revenue le soir ? Il y avait-il eu un accident sur la route du retour ? Il y a eut un grand moment de silence avant que je dise :" Mais, pourtant, vous dites qu'elle est revenue le soir ? je comprend pas pourquoi tu le remet ici alors que cette phrase et juste au dessus ^^

    voilà c'est tout pour moi. Bravo pour ton chapitre et j'ai hâte de lire la suite =)

    Bisous !

      • Lundi 20 Février à 15:45

        Merci merci :3 

        Voilà toutes les fautes corrigées sauf la dernière que je n'ai pas trouvé ( je pense mais je sais pas)

      • Lundi 20 Février à 19:33

        derien ça me fait plaisir ;)

        Si c'est bon tu l'as corrigé :D

      • Lundi 20 Février à 20:30

        Oki! :D

    2
    Mercredi 22 Février à 19:41

    Oooh que c'est bien !! J'ai hâte de lire le prochain chapitre ^^

      • Mercredi 22 Février à 21:49

        Merci merci! ~ 

    3
    Vendredi 24 Février à 14:11
    J'adore cette histoire ! J'ai hâte de connaître la suite^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :