• Chapitre 1 "Un jour viendra où je ne serais plus là"

    Image associée

    Le son du train passant était sourd et ennuyant. J'étais pressée d'enfin reprendre mes études après deux mois. Tous ses nouveaux paysages étaient magnifiques, la ville n'était certes pas très grande, mais elle n'en restait pas moi une ville avec tout ce dont la population avait besoin. Des écoles allant de la primaire au lycée, une bibliothèque, une gare. Et encore plein d'autres choses dont je ne m'en souviens plus trop. Après quelques longues secondes, le train avait enfin fini de passer et les barrières se levèrent. De l'autre côté du passage se trouvait un lycéen. Il était beau et semblait avoir le même âge que moi. De plus, il portait le même uniforme. J'étais d'abord émerveillé par celui-ci, mais je repris rapidement mes esprits et commençai à courir dans le sens opposé au jeune homme face à elle. 

    - Si tu cherches le lycée, il n'est pas par là.

    Je n'avais d'abord pas compris de quoi il parlait. Ensuite, il me montra la direction vers laquelle il se dirigeait. Je compris alors qu'en vérité, je me trompais de chemin. Gênée, je me retournai et avançai vers sa direction en le remerciement. Il n'avait pas l'air de se soucier ne serait-ce qu'un peu de mes remerciements. Il était beau, mais n'avait pas le meilleur de tout les caractères. Malgré le fait qu'il m'avait gentiment montré le chemin, je le suivis de près. Peut-être, sera-t-il mon premier ami dans cette ville ? J'essayai de lui faire la conversation pourtant, il semblait ennuyé et mit ses écouteurs. Il accéléra le pas. Je pensais qu'il serait un minimum gentil et sociable. Mais ce n'était pas le cas.

    Après dix minutes de marches, on arriva devant mon nouvel établissement. Je restais émerveillé devant ce lieu. Il n'était pas tout neuf mais pas tout vieux. Je voyais de nombreux étudiants qui rentraient dans l'enceinte du lycée. J'essayai de retrouver le lycéen qui m'avait emmené ici, mais je le perdu de vu. Soudainement, une voix m'intercala. On m'avait appelé. Je me retournai cherchant qui m'avait appelé. Une fille m'avait appelé, je la trouvai vite grâce au fait qu'elle me regardait. J'avançai vers elle curieusement :

    - Me connaissez-vous ? 

    - Je suis la présidente du conseil des élèves de ce lycée. Je suis ici pour te souhaiter la bienvenue et t'emmener à la salle des professeurs.

    Je fus surprise par la carrure de celle-ci. Elle semblait tellement mature et était sûrement plus vielle que moi. Je la suivis sans attendre, hâte de rencontrer de nouvelles personnes. Qui sait peut-être serais-je dans la classe de la personne qui m'avait aidé. 

    - Par ici, je vous en prie. Cette école est sûrement petite comparée à celle que tu étais avant.

    C'était la vérité, mais je m'en fichais un peu, j'étais plus absorbé par l'environnement qui l'entouré. À vrai dire une forêt entourée ce lieu. On aurait dit un lycée sortit tout droit d'un manga. En marchant, je me cognai à ma senior. Elle s'était arrêtée d'un coup,

    - Oh... Désolée. Donc voici la salle des professeurs. Elle est au premier étage et ta salle de classe est au deuxième étage.

    - Merci, mais puis-je te demander ton nom ?

    - Oh mon dieu, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Himatsu Yuuki. Je suis en dernière année.

    Après sa courte présentation, elle toqua à la porte et l'ouvrit. La lycéenne salua les professeurs et s'avança vers un bureau en désordre. Un professeur y était installé. C'était un homme, jeune en plus. Il devait avoir la vingtaine. Il ressemblait à un grand frère apaisant et gentil. 

    - Ah merci Himatsu-san, tu peux partir. Je m'occupe d'elle maintenant. 

    - Bien sûr monsieur.

    Après ses mots, elle partit sans rien dire. Je la regardai partir. Le professeur me regarda de haut en bas. Puis il me sourit :

    - Je suis monsieur Tsukusi, votre professeur principal ainsi que votre professeur de maths. Enchanté !

    - Heu... Enchantée...

    - Enfin bon faite pas cette tête ! Bon, je pense que c'est tout pour la présentation. J'espère avoir une bonne année avec toi ! 

    Je souris d'un air gênée. Il était vraiment beau et mature. Il doit sûrement avoir des tonnes de filles qui lui courent après. En tout cas, ce n'était pas mon cas. Non merci la relation prof élève interdite. Il se leva après avoir parlé pendant cinq bonnes minutes. La sonnerie venait de retentir et il disait m'emmener dans ma nouvelle classe. J'attendais ce moment avec impatience depuis ce matin. Tout comme avait dit la présidente, ma salle de classe était au deuxième étage. 

    - Oh, bon, tu vas peut-être te sentir un peu isolé au début, mais ne t'inquiètes pas, ils intègrent vite une personne. Tu vois vu que tout le monde se connaît depuis le jardin d'enfants, c'est rare d'avoir des nouvelles têtes ici. 

    J'avais peur de leur réaction, les doutes et la nervosité remplirent ma tête. Je devenais de plus en plus stressé à chaque pas vers ma nouvelle classe. Enfin, l'heure tant attendue arriva, le professeur arriva devant la porte. On pouvait entendre du bruit de l'extérieur, mais dès l'apparition du professeur, ils se turent tous. J'entrai en même temps que le professeur. Tous étaient surpris et avaient les yeux braqués sur moi :

    - Bonjour. Voici votre nouvelle camarade de classe. Présente toi.

    - Hum... Heu... Bonjour, je m'appelle... Fukori Saki... J'ai le même âge que vous et je viens de déménager, j'espère que je m'entendrais bien avec vous.

    Après cette courte présentation de moi, de nombreux murmures se firent entendre dans toute la salle, trop nerveuse je n'avais rien compris. Mais le professeur calma vite les chuchotements. Il me fit signe d'aller m'asseoir à la place vide. En marchant, tout le monde me fixait et j'avais peur. Je tremblais de nervosité. Enfin arrivée à ma table, ma voisine de devant se retourna et me dit:

    - Salut ! Moi c'est Mikashi Asuka! Enchantée ! 

    - Mikashi-san s'il vous plaît les présentations à la pause !

    - D'accord monsieur !

    En tout cas, ma voisine de devant était bien gentille, je me tournai vers mon côté droit sachant que ma table était dans un coin. Mon voisin de droite dormait sur sa table. Il ne semblait pas avoir prêté attention à moi. Je le laissai tranquille. Après une longue heure de cour de mathématique, la sonnerie sonna et dès que le professeur sortit de la pièce, tous les élèves venaient à moi. Tous n'arrêtent pas de poser de nombreuses questions donc je ne compris pas la moindre chose de tout ce qu'ils disaient. Ensuite on entendu un gros boum qui attira l'attention de tout les élèves vers la provenance du bruit. Cela venait de mon voisin de droite. Il leva sa tête et dit :

    - La ferme ! 

    Je l'avais reconnu, c'était le lycéen de ce matin qui m'avait aidée.

    - Ah ! Tu es celui de ce matin ! 

    Après cette exclamation à voix haute, tout le monde se posa des questions sur notre relation. Puis le prochain professeur arriva avant que je ne puisse répondre à quoique ce soit. Tout le monde se remit à leur place. Puis, après plusieurs petites pauses, la cloche sonna midi. C'était enfin la pause déjeuné et tout le monde se précipita encore vers moi. Mais cette fois-ci, ma voisine de devant m'avait aidé. 

    - Arrêtez les gars, ce n'est pas sympa pour elle. Vous savez, elle n'a qu'une bouche. Une question à la fois pendant le déjeuner ça vous tente ? Sinon elle va nous prendre pour des sauvages. 

    - C'est vrai... 

    Tous se calmèrent dès l'intervention de Mikashi-san. Je la remerciai gentiment pendant l'instant où tout le monde déplacé les tables et amenaient leur panier repas. Chacun avait son propre bento, certain allait acheter du pain tandis que d'autre n'était pas venu me voir. 

    - Hum... Alors tu habitais où avant ? 

    - J'habitais à Tokyo.

    - Oh, elle vient de Tokyo !

    De nombreuses exclamations se firent entendre à cause de cela. Certains disaient qu'elle était vachement belle et avait "cette aura de fille de bonne famille de Tokyo". Je leur dis que c'était n'importe quoi et qu'il n'y avait pas grande différence entre eux et nous. Je pense que si une nouvelle étudiante arrivait dans mon ancien lycée, ils se seraient passé la même chose.

    - Pourquoi tu es venue ici sinon ? C'est un peu un coin paumé...

    - Mes parents voulaient prendre un nouvel air et vu qu'ici, c'était sympa...

    Il fallait mieux cacher mon problème cardiaque. Je n'avais aucune envie qu'on me prenne pour une handicapé ou en pitié. Et pour le sport, je trouverais une excuse. De toute façon, le professeur le savait déjà. Après de nombreuses questions, la fin arrivait. Maintenant que j'avais satisfait leur désir, ils se présentèrent un à un. Pourtant un en manquer. La personne qui m'avait aidé ce matin. Je leur demandai quel était son nom :

    - Son nom, c'est Takamiya Kazuki. Il est un peu insociable malgré son apparence, mais t'inquiète, il est sympa même s'il n'en a pas l'air!

    - Oh, je vois...

    - D'ailleurs, tu as dit ce matin que tu le connaissais !

    - Ah, ce matin, je prenais le mauvais chemin pour venir ici en le croisant, il m'a dit que je m'étais trompé alors je l'ai suivi jusqu'ici! 

    Ils s'agitèrent quelques instants, mais furent vite calmés par Mikashi-san. Après un long moment de discussion pendant la pause, la cloche sonnait la reprise des cours. À la fin de la journée, j'étais fatigué. Un groupe de fille s'avança vers moi. 

    - Hum... Dis, es-tu intéressé par un club ?

    - Comment ça ?

    - Ben... Vu que tu es nouvelle ça ne te dit pas de rejoindre notre club d'art ? Enfin, si tu es intéressé ?

    Sa demande m'avait surpris. À vrai dire je n'étais dans aucun club dans mon ancien lycée mais peut-être que je pourrais en rejoindre un cette année ? En essayant de répondre, les autres nous avait entendu et se dirigèrent vers mois en me demandant de rejoindre leur club. Et dans le tas, il y avait de nombreux clubs de sport. Malgré ma passion pour le foot, je ne pouvais pas en faire à cause de ma condition physique.

    - Au pire, vous lui donnez vos brochures de clubs de début d'année et elle réfléchit quand elle en aura le temps ? On fait comme ça ?

    Me demanda-t-elle. Je me tournai assez surprise. 

    - Ah, heu... Oui.

    Ils se mirent tous à aller chercher leurs brochures. Je pouvais enfin respirer après cette journée chargée. Après quelques minutes de discussion avec Mikashi-san, mes camarades de classe revenaient tous avec leur brochure. Je les acceptai tous en essayant d'y jeter un coup d’œil. Ce n'était pas comme si j'étais occupé. Je jetai un petit regard vers Takamiya-san, mais je fus vite surprise qu'il n'était déjà plus là. J'étais plus ou moins intrigué par lui alors je cherchai à le connaître. On me proposa ensuite une petite visite de la ville. Après une bonne visite, je rentrai enfin chez moi, fatigué de cette longue journée, mais assez amusante. Mais je pensais toujours à Takamiya-san. Je ne pouvais pas le laisser tranquille. Il attise trop ma curiosité. À vrai dire, je n'avais pas fait attention à la route et me perdis au milieu de nul part. Je n'avais pas pensé à ce que quelqu'un m'aide. Trop préoccupé. Après quelques minutes de marche sans croiser personne, je vis un temple. Alors pris par une motivation venue d'on-ne-sait-où, je montai les longues et dures marches jusqu'en haut.

    Résultats de recherche d'images pour « manga paysage temple »

    En arrivant, je m'avançai d'un pas que j'entendis le bruit d'un ballet. Je tournai ma tête vers l'origine du son et trouvai un jeune garçon. Cet inconnu portait l'uniforme du collège, il me semblait. Il ne m'avait pas vu. Je tentai de prendre cette chance pour aller lui parler et lui demander la route.

    - Hum... Excusez-moi ? Bonjour, je cherche un chemin à vrai dire...

    Il me dévisagea de haut en bas avec un air dégoûté. Puis sans parler et d'un mouvement de main, il me fit signe de partir. Je pris ses gestes très mal et commença à m'énerver moi qui avais le sang chaud.

    - Pardonnez-moi si je vous ai ennuyé, mais si vous pouvez juste m'indiquer la route, je suis perd-

    - Partez, je n'ai rien à dire à des inconnus.

    - Attendez ! Je demande juste le chemin c'est pas dur! Oh là là ! Quel malpoli ! 

    Je tournai les talons et parti énervé. Je n'avais rien fait pour mériter ça ! J'étais polie comme même ! En descendant les escaliers avec vitesse, je glissai sur une marche et tombai sur mes fesses. Je criai un Aie. Mais rien du tout, aucune réponse ou aucune réaction du jeune homme du temple. Encore énervé, je me levai en vitesse, mais un vertige apparut et je tombai des escaliers. Je fermai les yeux, mais pourtant après quelques secondes, je ne sentais aucune douleur. J'ouvris les yeux me demandant si un beau chevalier m'avait secouru. Pourtant rien. Je cherchai autour de moi puis j'entendis un bruit venant de dessous de moi. Quelqu'un m'avait rattrapé comme dans les mangas ! Peut-être, était-ce ce beau mec super populaire?! Je me levai de manière mignonne en m'excusant :

    - Mon dieu ! Je suis vrai-

    Puis je vis le visage de mon sauveur. C'était un binoclard. Et mince, ce n'était pas un beau jeune homme... Attendez dans les mangas, je suis l'héroïne et lui, c'est peut-être le mec qui va changer de physique ! Imagine, c'est un super beau mec derrière ses vieilles lunettes ! Je souris gentiment, mais celui-ci se releva :

    - Tu devrais faire attention ! Tu as sali mon uniforme ! 

    Hein?! Normalement le binoclard ce n'est pas ce mec qui se fait maltraiter et qui est une victime?! Pourtant, là, c'est moi ! Où il a trouvé son courage pour crier sur moi?! Maintenant, j'étais encore plus énervé que d'habitude. Mais je vis la blessure qu'il avait au coude à cause de moi. Je me sentais mal, mais ce n'était pas la mort alors je décidai de crier au lieu de m'excuser : 

    - Eh ben excuse moi ! Tu n'avais qu'à me laisser tomber par terre et m'ouvrir le crâne en deux ! Ça t'aurait sûrement bien arrangés!

    - Suis sûr que oui ! Tsss...

    Puis il partit juste comme ça. C'était incroyable. Je n'aurais jamais crû dire ça un jour, mais vraiment les binoclards, je les déteste maintenant ! Pfff... Je suis sûr qu'il est une victime et vu que je ne suis qu'une faible femme, il a osé défouler sa rage sur moi ! Si tu te retrouves dans le caca, je t'y laisserai ! Ça t'apprendra! Quelle fin de journée pourrie ! Entre un collégien malpoli et un binoclard ingrat ! Mon manga harem, il n'est pas là ! Et mince, j'aurais dû me calmer plus vite et lui demander mon chemin... J'essayai de trouver mon chemin et ce n'est qu'une fois en ville que je réussis à trouver ma route. J'avais en vérité fait un détour par je ne sait quel chemin. Je rentrai enfin chez moi après trois-quarts d'heure de marche. J'avais mal au pied et j'étais fatigué. 

    Chapitre 1 "Un jour viendra où je ne serais plus là"

     Dès mon arrivée, ma mère se dépêcha vite de venir me demander des nouvelles. À vrai dire, mon père était célèbre écrivain tandis que ma mère était une célèbre peintre. Pourtant, je n'ai ni le talent d'écriture de mon père ni le talent de ma mère ni la passion. Certain croirait que je suis adopté, mais non, ce sont mes vrais parents. 

    - Tu rentres bien tard ma fille ! S'est-il passait quoique ce soit ? S'il y a un problème, tu me le dis d'accord ? 

    - Oui maman... Je me suis juste perdu ne t'inquiète pas. 

    Elle me prit mon sac puis je montai dans ma chambre avec les brochures. Je les regardais avec précision. Mais aucun ne me plaisait vraiment, pourtant malgré ce lycée qui semblait petit, il y avait de nombreux clubs. J'étais étonnée et surprise. Le lendemain, matin, sachant que je ne connaissais toujours pas la route pour aller au lycée. Je me rendis sur le chemin de fer où j'avais croisé Takamiya-san. Je l'attendais puis après quelques minutes, il arriva. Je m'approchai de lui et le saluai. Il ne semblait n'avoir ni chaud ni froid. Il continua sa route. Soudain, quelque chose attira mon attention. Son coude était pansé. 

    - Binoclard?! 

    - Binoclard... ?

    - Hey ! Mais tu t'es déguisé hier ! Tu as fait ça pour m'embêter, je suis sûre! Je n'y crois pas que tu puisses faire ce genre de chose aussi puérile à ton âge !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Août à 20:02

    J'ai beaucoup aimé ton chapite ! Il m'a fait sourire bêtement devant mon écran en faisant des références aux clichés shojos xD Même s'il y a peu d'action, c'est un chapitre très agréable à lire et qui permet d'introduire la suite et de savoir qui sont les personnages clés pour la suite. J'ai aimé le fait que tu es mise des images pour qu'on arrive mieux à visualiser les lieux. Le seul bémol, c'est l'espace entre chaque paragraphes et dialogues, je trouve que ce n'est pas assez aérés et que c'est trop compact.

    Je sens que je vais beaucoup aimé Takamiya Kazuki x) Et je me demande bien pourquoi monsieur s'habille en " binoclard " , peut-être car il veut conserver son côté " BEAU-GOSSE " au lycée et être à l'aise chez lui x) Enfin, je ne pense pas que se soit x) Et Mikashi, je me demande si ça va vraiment être son amie ou pas ! En tout cas, j'ai hâte de lire la suite ! 

      • Mercredi 2 Août à 21:31

        Merci pour ton commentaire constructif. Je ferais de mon mieux la prochaine fois pour l'espace entre chaque paragraphes et dialogues. (Le côté "beau gosse" caché me fait sinon penser à Switch Girl!) Mais on en sait pas ce qui va se passer par la suite! Pour les clichés je ne dis rien xD mais bon il faut bien des clichés dans une histoire! En tout cas merci beaucoup pour ton avis. 

      • Mercredi 2 Août à 22:36
        Je t'en pris. J'ai pensé également à Switch Girl xD C'est vrai, il faut quelques clichés parfois dans une histoire !
    2
    Jeudi 3 Août à 16:19

    Voici un avis constructif : je trouve que c'est une histoire pas trop mal mais il y a beaucoup d'incohérences  ! A un moment, la fille vouvoue et tutoie dans la même phrase, il y a des petites fautes oublies pas grand chose. Et puis ne sais pas... je trouve ton histoire un peu prévisible avec le garçon méchant et qui à mon avis finira gentil et par m'aimer en plus à chaque garçon tu dis qu'il est beau, on va finir par penser qu'elle est superficielle, tu parles d'amour entre prof élève, tu projettes trop ton personnage dans le futur du coup... ça la rend pas très crédible, j'ai plus l'impression que c'est les garçons qui prennent la plae plutôt que sa "nouvelle vie", tu devrais plus décrire le fait qu'elle arrive dans une nouvelle école, donc il faut d'écrire l'école et pas juste dire qu'elle est entre vieux et neuf xD, ensuitr c'est emménagé et pas déménagé dzns la présentation c'est pas logique sinon. Ensuite, il y a un passage.... j'ai rien compris : "C'était la vérité, mais je m'en fichais un peu" mais de quoi ??? J'ai pas compris.... ensuite que dire... um ah oui, tu as mis des images, oui c'est bien, mais je pense que décrire au lieu de balancer une image comme ça et donner le ressentit de la fille par rapport à ça et peut être le comparer à sa vie d'avant, ça rendrait intéressant et naturel pour le coup parce que on lit, puis image donc on est plus plongé dans l'histoire ça a tout cassé l'image après c'est mon impression. ... les images sont jolies hein mais imagine un jour elle s'affiche pas et la personne peut pas les voir de son pc ? Bah c'est tant pis pour elle quoi et c'est dommage, ton histoire à beaucoup de potentiel mais elle est encore à travailler, après, je ne fais pas mieux moi, je suis pas écrivain non plus mais je sais ce que c'est décrire donc je te donne mon avis construit pour t'aider après tu fais ce que tu veux, après je pourrais t'en faire une liste. 

    Mais sinon, ton histoire est bien mais tu peux faire des améliorations. 

      • Jeudi 3 Août à 21:23

        Merci beaucoup pour ton avis vraiment constructif. J'essayerai de m'améliorer le mieux possible. Sinon je prendrais en compte tout tes suggestions et de mieux décrire son nouvel environnement. Merci pour ton commentaire en sois assez bien pour me prouver que j'ai encore du chemin à parcourir! ^^

      • Jeudi 3 Août à 21:50

        Eh bien de rien, je suis ravie que ça te plaise  ! Et quand tu auras réécrit tout ça préviens moi et aussi pour le chapitre 2 s'il te plaît  ! 

      • Jeudi 3 Août à 21:52

        Ah et laisse les binoclares en dehors de ton histoire xD car dans les mangas on en a des mecs avec plutôt canon c: alors il faudrait qje tu précise la paire de lunette genre ronde tu vois et décrire le mec pour faire en sorte qu'il ressemble à une "victime" xD

      • Vendredi 4 Août à 12:48

        Je le ferais alors pour le prochain chapitre en mieux détaillant tout l'environnement! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :